Ce que j’ai retenu du Vatican Bloggers Meeting

logo1

Plusieurs articles ont déjà été écrits pour faire le récit de cette journée, je ne vais donc pas ré-inventer l’eau chaude. J’en liste quelques-uns à la fin de ce “post”, que vous pourrez consulter à profit. Je vous livre plusieurs réflexions personnelles sur ce que j’ai retiré de la rencontre de blogueurs organisée par le Vatican, le 2 mai 2011.

On s’est vu !

Et par là, je ne veux pas dire que l’on s’est fait voir : le Père Lombardi, directeur de la salle de presse du Vatican, nous a bien dit que, pour lui, l’ego n’a pas sa place dans la communication. Mais oui, nous nous sommes rencontrés. Une rencontre internationale, qui pour certains avait commencée sur Twitter, mais qui est devenue bien réelle. C’est en ce qui me concerne fondamental. On a un peu l’impression maintenant que nous formons une équipe. Nous ne sommes plus seuls derrière notre écran.

Nous avons appris des autres

Les bloguers expérimentés qui composaient la première table ronde m’ont transmis des idées, de l’optimisme, de l’expérience, et un certain encouragement à continuer à faire ce que j’ai commencé sur ce site. De plus, tous semblaient animés par une véritable envie de faire connaître le Christ. En particulier, j’ai été très touché par le récit du Père Roderick Vonhögen, prêtre des Pays Bas (son blog : http://sqpn.com/)

J’ai découvert une partie du travail du Vatican sur Internet

Le Vatican voulait nous rencontrer, c’est ce qu’ils nous ont dit dès le début. Et peut-être que le Vatican voulait également se faire connaitre, et nous montrer qu’ils n’étaient pas en reste, et avait compris l’utilité du travail réalisé sur la Toile.

De fait, dans la deuxième table ronde, le Père Lombardi nous a expliqué comment il était sensible, et sensibilisé, au travail publié par les bloguers; le Père Lucio Adrián Ruiz, directeur des services Internet duVatican, nous a dit pourquoi le site web du Saint-Siège doit refléter le ministère Pétrinien du Pape, et de ce fait garder un certain recul; Thaddeus Jones et sa collaboratrice nous ont montré le nouveau site Web du Vatican (on sentait les applaudissements prêts à partir… L’accueil de cette nouvelle page m’a semblé positif); l’utilisation des réseaux sociaux pour préparer la Journée Mondiale de la Jeunesse 2001, le travail réalisé dans le diocèse de Padoue… Bref : j’ai eu l’impression qu’un train s’était mis en marche, et que le Vatican voulait mettre les bouchées doubles pour rattraper le temps perdu.

On a pris une bonne bière…

Heureuse initiative de quelques blogueurs catholiques (on voit que la FASM transmet son expérience !). Après l’effort, le réconfort, et l’occasion de se retrouver encore et de discuter, de discuter, et de se connaitre, de rencontrer quelques journalistes.

Que va-t-il en rester ?

C’est la question. Pour l’instant, il reste un certain enthousiasme, du travail (retrouver les uns et les autres sur la Toile, prendre connaissance de leurs blogs, de leurs pseudo Twitter… ). L’envie de s’informer sur ce que font et disent ceux que l’on a connus, et renouveler l’expérience.

Déjà, je suis de nouvelles personnes sur Twitter (que j’ai connues là-bas) et d’autres me suivent. Donc, y’a un “plus” !

Liens utiles

Si j’ai oublié quelqu’un ou quelque chose, n’hésitez-pas à me le dire !

Articles similaires

One thought on “Ce que j’ai retenu du Vatican Bloggers Meeting

  1. Mary Catherine Kennedy

    I’m a PhD student in Ohio working on a project concerning the Vatican Blognic. I’ve been searching your blog for contact information but have come up short it seems. I’d be very interested in communicating with you for my project!

    Thanks so much!
    Mary Catherine
    mk291908@ohio.edu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


− 5 = null