L’ombre de l’Opus Dei plane sur le projet de normalisation européen du filtrage du net

Voici donc le titre d’un article qui circule de blogs en blogs depuis quelques jours, et qui vient d’arriver sur Le Post.fr. Tellement beau que je ne peux m’empêcher de le reprendre.

Je vous laisse lire l’article, digne d’un grand roman d’espionnage. (google est votre ami, vous finirez bien par le trouver) En gros, Optenet est une société de filtre parental pour l’internet. Elle est tout d’abord accusée de s’être procuré sa base de données de sites à bloquer en la piquant à un concurrent; de plus, elle est dirigée en France par un membre de l’Opus Dei. De là à conclure qu’Optenet est dirigée par l’Opus Dei, il n’y a qu’un pas, que les auteurs de cet article franchissent. A cause de cela, ils ont peur !

Je vais essayer d’apporter quelques précisions à cet article :

- A ce jour, je ne sais pas ce qu’est devenu la société Optenet. Aux dernières nouvelles que j’avais, elle était plutôt moribonde. Si j’ai bien compris, Optenet France n’existe plus, et a été regroupé avec la maison mère en Espagne.

- Il y a quelques années, (2008, plus ou moins), lorsqu’Optenet était au sommet de sa “gloire”, le gérant était membre de l’Opus Dei, et les 7 ou 8 salariés de la société n’étaient même pas pratiquants; C’étaient des informaticiens, des geeks, des gens passionnés par ce qu’il faisaient, mais c’est tout. Ils étaient les premiers à rigoler lorsqu’ils lisaient dans la presse qu’Optenet était dirigée par l’Opus Dei.

- Je suis très fier que l’on prête à l’Opus Dei un tel pouvoir. Moins de 2000 membres en France, parmi lesquels une bonne part de mères de familles, des étudiants… Nous sommes donc capables de contrôler les normes européennes de filtrage internet ! (super Mario ! ) De l’intérieur, la réalité est toute autre. Tout d’abord parce que l’Opus Dei ne s’occupe que de questions spirituelles (combien de fois faudra-t-il le répéter, sapristi !). Si elle venait à s’occuper de questions temporelle, 98% de ses membres partiraient.

- On ne peut pas conclure que l’Opus Dei dirige une société sous prétexte que son gérant en est membre. Une telle pratique est peut-être chose courante chez les francs-maçons, mais ce n’est pas le cas dans l’Opus Dei, parce que l’Opus Dei ne fait que dans le spirituel. Elle aide ses membres à prier plus, à travailler mieux, mais chacun est entièrement libre de ses actions, et entièrement responsable d’ailleurs.

Donc, courage. C’est le serpent de mer qui ressort de temps en temps. Les chiens aboient, la caravane passe…Optenet

Articles similaires

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


8 + cinq =